Le Blog des Soft Skills

Enrichir ses compétences humaines, émotionnelles et cognitives

Préserver son énergie pour être efficace au travail : un facteur clé en temps de crise

Conseils de pro

23 avril 2020

Dans un contexte de confinement et de crise sanitaire, de nombreux salariés font l’expérience du télétravail « subi ». D’autres sont soumis aux contraintes du travail sur site, avec des impératifs de déplacement quotidiens. Beaucoup témoignent de leur stress et de leur fatigue. Comment se montrer efficace professionnellement alors que la frontière vie pro / vie perso s’estompe ? Comment rester motivé et concentré sur son travail tout en prenant soin de soi et de ses proches ? Conseils et exercices faciles à mettre en œuvre, pour apprendre à préserver son énergie et se rebooster.

 

Travailler en temps de crise, un challenge pour lequel il est indispensable de préserver son énergie

En cette période de pandémie, près de la moitié des Français continuent à travailler, à leur domicile mais aussi en entreprise, non sans certaines difficultés. La première d’entre elles est incontestablement la fatigue.

Pour les 24 % de salariés pratiquant actuellement le télétravail, cela peut surprendre… au premier abord. Combien d’heures gagnées en effet au regard du temps passé dans les transports, notamment en région parisienne ? Pourtant, beaucoup témoignent d’une fatigue accrue et 32 % des télétravailleurs ont l’impression de travailler plus longtemps que d’habitude.

Si vous expérimentez actuellement ce mode d’organisation du travail, vous identifiez peut-être des facteurs susceptibles d’expliquer ce sentiment de fatigue :

  • le télétravail non préparé et contraint, qui a mis à l’épreuve nos facultés d’adaptation ;
  • les nombreuses visioconférences, qui sollicitent notre attention à l’extrême ;
  • l’absence de lieu pour s’isoler à la maison, qui challenge nos facultés de concentration ;
  • les problèmes de connexion que certains d’entre nous rencontrent ;
  • l’impératif, fréquent, de devoir s’occuper de nos enfants tout en télétravaillant.

Quand les sphères pro et perso se chevauchent, il devient difficile de préserver son énergie.

Si au contraire vous faites partie des 25% de collaborateurs continuant à se rendre sur leur lieu de travail, vous ressentez probablement une fatigue plus intense que d’habitude – comme en témoignent nombre de salariés dans ce cas. En cause :

  • la peur de contracter et/ou de véhiculer la maladie ;
  • la vigilance accrue dont il faut faire preuve pour mettre en œuvre les gestes barrière, très coûteuse en énergie ;
  • l’évolution quotidienne dans un climat anxiogène, sans moyen de contrôle de la situation ;
  • l’exposition incessante « aux autres », susceptible d’accentuer l’inquiétude ou de faire vivre des situations de tension.

 

Apprenez à prendre soin de vous et à poser des limites

Pourquoi avez-vous intérêt à prendre soin de vous ? Cela relève de l’évidence… mais soyons honnêtes : le faisons-nous réellement au quotidien ? Voici quelques conseils pour y parvenir.

  • Commencez par identifier vos envies.

Analysez tout d’abord votre situation : quelles sont vos pratiques et leur impact sur vous-même et votre entourage ? Que souhaiteriez-vous pour mieux vivre votre journée ? Apprendre à écouter ses envies et son corps aide à se connecter à sa motivation.

  • Appréciez les bénéfices.

Pour pouvoir agir concrètement, déterminez votre objectif : voulez-vous vous sentir plus détendu, plus joyeux, ou redynamisé ? Il s’agit de prendre conscience des bénéfices que vous pourriez obtenir en prenant soin de vous. Ainsi, vous oserez vous octroyer du temps et vous faire plaisir, sans culpabilité.

S’autoriser à ressentir toutes ses émotions est essentiel. Le fait de respirer ou de vous étirer aide aussi à vous libérer des émotions négatives, car votre corps et votre esprit sont naturellement liés. Imaginez que vous inspirez ce dont vous avez besoin, du calme ou de l’énergie, et que vous expirez vos pensées négatives. S’il est impossible de transformer les situations extérieures, vous pouvez avoir un impact positif sur ce que vous ressentez.

  • Faites des pauses pour vous régénérer.

Commencez par des pauses d’une durée très courte, de 2 min, et progressez par petits pas, en fonction de vos capacités. Programmez, dès le matin, vos moments de pause de la journée, ou mettez un post-it sur votre ordinateur ou votre poste de travail pour penser à vous arrêter.

Profitez-en alors pour respirer, relâcher vos tensions, fermez les yeux durant ces moments de retour à soi. Étirez-vous également, bougez ! Après vous être reconnecté à votre corps, vous gagnerez en concentration et en efficacité professionnelle.

Pour préserver son énergie et son équilibre, il est en effet crucial de définir des horaires et un rythme de travail ; vous n’avez pas besoin d’être disponible tout le temps. Déculpabilisez ! Ce sont ces temps de pauses qui vont vous permettre de récupérer sur le plan physique et mental et de tenir dans la durée.

 

Respiration / relaxation, visualisation positive et méditation : des exercices précieux pour préserver son énergie et se régénérer

La liste qui suit est non exhaustive. N’hésitez pas, si vous en avez le temps, à parcourir le net pour trouver les solutions qui vous correspondent le mieux.

  • En termes de respiration, pratiquez =>

– La respiration abdominale, pour mieux oxygéner votre organisme: inspirez lentement par le nez en gonflant le ventre et soufflez par la bouche.

– La respiration au carré, utile pour vous recentrer sur le présent, vous détendre, vous calmer : inspirez par le nez sur 4 temps, retenez votre respiration sur 4 temps, soufflez sur 4 temps et restez poumons vides sur 4 temps.

  • Pour vous détendre, pensez à votre ancrage et contractez / décontractez vos muscles =>

Ressentez le sol sous vos pieds, ou votre bassin si vous êtes assis. C’est la terre qui vous soutient et vous donne de l’énergie. Revenez à la conscience de votre corps et ressentez vos tensions. Relâchez alors votre visage en desserrant les mâchoires, relâchez les épaules. Effectuez des étirements doux au niveau d’autres zones tendues. Puis concentrez-vous à nouveau sur votre respiration.

Autre option : en position debout, inspirez par le nez en gonflant le ventre, retenez votre respiration pendant quelques instants, sans forcer, et contractez tous les muscles du corps, puis soufflez et relâchez en imaginant que vos tensions s’envolent avec votre souffle.

  • Visualisez des situations agréables, pour remplir votre réservoir d’émotions positives =>

Fermez les yeux et imaginez-vous sur une plage, dans une forêt, dans toute situation source de détente pour vous.

Pendant vos pauses, entraînez-vous à être pleinement présent à ce que vous faites, lors de gestes simples comme préparer à manger ou déguster votre plat.

 

>> En résumé

  • Pour préserver son énergie en ces temps de crise sanitaire (et quelle que soit la période !), gagnant ainsi en concentration / en efficacité professionnelle, il est indispensable de savoir se relaxer, se régénérer.
  • Chaque fois que vous prenez soin de vous, félicitez-vous ! Cela favorise l’estime de soi et la motivation.
  • Cette période difficile vous donne l’opportunité de réfléchir à la place du travail dans votre vie et à votre équilibre personnel.

 

Article rédigé avec le concours d’Anne Derieux, formatrice docendi en développement de soi et sophrologue en entreprise.

docendi

Author: docendi

Organisme de formation certifié Datadock, docendi propose, depuis sa création en 2000, une formule pédagogique multimodale novatrice alliant présentiel et accompagnement digital avant et après formation.
Cette pédagogie interactive et personnalisée est particulièrement efficiente pour le développement des soft skills : management, développement de soi, communication interpersonnelle et efficacité professionnelle.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Merci, vous êtres bien inscrit à la Neswletter de docendi