Le Blog des Soft Skills

Enrichir ses compétences humaines, émotionnelles et cognitives

Nouveaux modes de formation : faites le plein de peps avec CSP DOCENDI

Ça bouge !

17 septembre 2020

Du 22 au 24 septembre 2020, les acteurs de la formation et des ressources humaines se retrouvent pour la 26e édition du salon Solutions RH [1]. Avec comme fil rouge, sur l’axe du développement des compétences : la transformation de la formation, un besoin mué en impératif par le  confinement. Quels sont les nouveaux modes de formation et leurs apports ? À quoi correspond l’approche Compétences, qui initie un changement de paradigme ? Pourquoi la combinaison de modalités pédagogiques, de configurations d’apprentissage ou de durée, fait-elle figure de sésame ? Réponses – en avant-première – avec CSP DOCENDI.

 

Une approche Compétences et de nouveaux modes de formation plus accessibles et modulaires

Avant même la crise sanitaire, une grande partie des acteurs de la formation professionnelle avaient saisi la nécessité de davantage s’adapter au contexte dans lequel évoluent les collaborateurs / apprenants – et leurs organisations. Plus grande autonomie dans l’apprentissage et les parcours de formation, temps disponible de plus en plus contraint, « mise en pratique » dans des situations proches de celles de travail, interactions régulières avec le formateur ou entre participants, accès digital devenu la « normalité » : autant d’éléments appelant une refondation des parcours de formation tels qu’ils ont pu être conçus jusqu’à la période du confinement.

L’approche Compétences constitue le socle de cette refondation. Là où l’approche par contenus ou objectifs induisait de l’exhaustivité, l’approche Compétences privilégie la pertinence. On part du ou des métiers pour construire une conception partagée des compétences visées (référentiel), avant de déterminer les niveaux de performance attendus (évaluation) puis de définir, organiser et articuler les situations d’apprentissage (parcours de formation).

Adopter cette approche semble relever de l’évidence, pour un organisme de formation. Pas si sûr… Surtout si l’on pense à la notion de blocs de compétences, issus des textes du CPF et parties intégrantes des certifications professionnelles. S’inscrire dans une logique plus modulaire et progressive requiert en effet de repenser les parcours tels qu’ils avaient été initialement élaborés. Sachant qu’un gain de temps ainsi qu’une plus grande accessibilité en résultent pour les apprenants, ceux-ci pouvant bénéficier de (co)financements – CPF, plan de développement des compétences.

Le modèle pédagogique de CSP DOCENDI [2], avec ces 5 compétences-clés déclinées en 10 comportements observables, relève précisément de cette approche.

 

Un travail en co-construction sur des référentiels de compétences transversales

Notez que l’émergence de solutions « ciselées » peut résulter de la mobilisation de différents acteurs du monde de la formation, quelle que soit leur position dans l’écosystème. Ainsi, CSP DOCENDI a été stimulé par les demandes de ses clients « grands comptes » sur l’élaboration de référentiels de compétences transversales – et transférables ! Des référentiels de soft skills donc, associées à des situations de travail. Un impératif pour ces grands groupes qui recourent à des Assessment centers en vue de permettre à leurs collaborateurs d’évoluer vers de nouveaux métiers, notamment.

Ces solutions reposent sur de nouveaux modes de formation qui allient un dispositif Blended Learning et des transferts en situation de travail. Deux options à cet égard : un accompagnement par le biais d’afestoyeurs (FEST – Formation en Situation de Travail), ou bien numérique et nourri de microdoing – une méthodologie faite de contenus courts, personnalisés et actionnables. Le sentiment de compétence se développe ainsi, favorisant l’ancrage des acquis.

 

Des formats courts et collaboratifs à déployer dans différentes configurations : l’avenir de la formation, c’est maintenant !

Pourquoi changer une formule qui gagne ? Sans démarche d’amélioration continue, les modes de formation resteraient figés. En transformant radicalement le déploiement de la formation, la crise sanitaire a donc accéléré des évolutions déjà amorcées, mais restées en sommeil.

Beaucoup d’organismes de formation ont ainsi digitalisé leur offre pour en permettre l’accès à distance. C’est le cas de CSP DOCENDI, dont les parcours comportaient déjà une composante numérique. Malgré certaines réserves initiales, les parcours en tout distanciel fonctionnent, moyennant des recompositions pédagogiques afin de recréer une proximité d’une autre nature. Des soft skills telles que la prise de parole en public ou l’affirmation de soi peuvent ainsi être développées. Les interactions doivent par ailleurs être multipliées afin de ne pas perdre l’attention des participants.

De nouveaux modes de formation ont par ailleurs été expérimentés. Les temps de formation ont été revisités : pour apprendre, il ne faut pas nécessairement mobiliser deux journées complètes. On apprend aussi en 15 minutes ! Il est possible de développer sa capacité à répondre aux objections, par exemple. La taille des groupes a également été réévaluée ; aucune contrainte pédagogique ne s’oppose à fonctionner avec des groupes de plus de 12.

Ces nouveaux modes de formation comportent des formats inédits : Learn & Lunch – des micro-formations interactives d’1h30, le temps du déjeuner ; Cafétéria Learning [3]  – une succession d’ateliers de 15 minutes réalisés en autonomie par les participants, qui choisissent les exercices qui les intéressent le plus et s’entraînent entre eux – le « savoir » global à appréhender ayant au préalable été découpé en portions. Entre autres !

Secoués par la crise sanitaire, les acteurs de la formation professionnelle n’ont jamais baissé les bras. Passionnés de pédagogie et d’apprenance, convaincus des bienfaits de la formation à titre individuel et collectif, ils perfectionnent chaque jour leurs dispositifs. Chez CSP DOCENDI, ce PEPS se décline et se partage : Présence, Emotion, Parcours, Simplification.

 

Pour en savoir plus : rendez-vous à l’atelier Les nouveaux modes de formation animé par Yann Coirault, le 22 septembre 2020 de 15h30 à 16h15 en salle Turner.

Retrouvez les autres animations de CSP DOCENDI, chaque jour sur le stand C40 (co-dev, modalités du Blended Learning, modalités des parcours en distanciel, Cafétéria Learning)

 

[1] Propulsés par le même organisateur (Infopromotions), les salons E-Learning Expo / Serious Games, Digital Workplace et Performance & Talents se déroulent également du 22 au 24 septembre 2020 à la Porte de Versailles.
[2] La nouvelle offre de formation de CSP DOCENDI sera déployée à partir de janvier 2021. Unies en juillet 2019, les deux entités, docendi et CSP, ne feront bientôt plus qu’une.
[3] Le Cafétéria Learning a été importé des Etats-Unis par Yann Coirault, référent pédagogique, consultant, formateur et praticien MBTI chez CSP DOCENDI. On lui doit également les ouvrages Auto coaching efficace (Editions de l’Homme, 2011), Les 5 clés pour prendre les bonnes décisions et Les 5 clés pour être créatif au quotidien (Dunod, 2015 et 2016).
En France, certaines écoles l’ont expérimenté, mais ce format n’existait pas dans le cadre de la formation continue.
docendi

Author: docendi

Organisme de formation certifié Datadock, docendi propose, depuis sa création en 2000, une formule pédagogique multimodale novatrice alliant présentiel et accompagnement digital avant et après formation.
Cette pédagogie interactive et personnalisée est particulièrement efficiente pour le développement des soft skills : management, développement de soi, communication interpersonnelle et efficacité professionnelle.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Merci, vous êtres bien inscrit à la Neswletter de docendi