Le Blog des Soft Skills

Enrichir ses compétences humaines, émotionnelles et cognitives

Mobile Learning Meeting : tout sur le Mobile Learning en 48h chrono

Ça bouge !

3 octobre 2019

Que se passe-t-il en octobre, à part Halloween ? Membres de l’écosystème formation et RH, réservez les dates des 10 et 11 octobre 2019 : deux journées pour comprendre, voir, échanger et pratiquer le Mobile Learning. Un événement tout récent – comme la modalité d’apprentissage qu’il décrypte – et plein d’avenir ! Au programme : des conf’, des battles, une expo et même une formation, sans parler des multiples retours d’expériences. Attention : spoil !

Le Mobile Learning Meeting, un événement stratégique pour les RF, RRH/DRH et les organismes de formation

Si le Digital Learning regorge de nouvelles modalités, le Mobile Learning explose littéralement ! Ses atouts ? « Les facultés humaines qu’il mobilise, selon Philippe Lacroix, cofondateur du cabinet Il&DI [1] avec Philippe Gil. » En interaction avec son smartphone, l’apprenant fait preuve d’une grande concentration. Agissant délibérément, il s’inscrit dans une configuration favorable à l’acquisition durable. Permettant d’apprendre par petites touches [2], au quotidien, le Mobile Learning favorise l’ancrage de la trace mémorielle grâce à des retours récurrents, par espacement croissant.

L’émergence du Mobile Learning pose toutefois des questions. Chaque conférence du Mobile Learning Meeting s’attachera donc à investiguer les thématiques choisies, traitées sur 2 axes eux-mêmes déclinés en 3 questions clés. Un exemple avec Mobile Learning seul ou Blended. Des « animateurs » tels que Beedez, Wooclap, Seekoya ou docendi répondront aux interrogations suivantes :

  • Peut-on se former uniquement via le mobile ou bien le Mobile Learning n’est-il qu’une modalité d’un dispositif mixte ?
  • Quels sont les cas d’usages les plus pertinents ?
  • Quel apport en salle et comment l’utiliser ?

Le principe de brièveté du Mobile Learning sera bien sûr respecté : 5 minutes de prise de parole après chaque question pour les 4 intervenants ! Le Mobile Learning Meeting reprend en effet les codes de cette modalité d’apprentissage en organisant notamment des battles – inspirées des jeux vidéo et de la gamification en formation, diffusées sur YouTube -, dans un esprit start-up (PoC – Proof Of Concept).

Outre la rencontre des principaux acteurs du Mobile Learning [3] – là, il s’agit de l’expo à laquelle participeront des éditeurs de contenus pour mobile et d’outils auteurs, de LMS natifs ou compatibles mobile, ainsi que des agences spécialisées en conception et création de contenus pour mobile -, la journée du 11 octobre donnera lieu à une véritable formation [4] : Concevoir, produire et diffuser des contenus Mobile Learning.

 

L’occasion pour docendi d’effectuer un retour d’expérience sur sa toute nouvelle app

Spécialiste des formations soft skills, docendi [5] propose une offre Blended très aboutie, dans une perspective de développement de compétences durables. Le 10 octobre, sa directrice Pédagogie et Développement, Anne Ambrosini, partagera les raisons qui ont poussé l’organisme de formation à concevoir une app. Sachant que docendi proposait déjà un accompagnement digital en amont et en aval de la formation présentielle, via un espace privé responsive permettant aux apprenants de se connecter avec leur smartphone ou leur tablette. Alors, pourquoi une app ?

Son développement a répondu au désir de mettre les apprenants au cœur du dispositif, en les suivant dans leur mobilité (Any Time, AnyWhere, Any Device, Any Content) et dans leur montée en compétences, au fil du parcours pédagogique. Jusqu’alors, le référentiel de compétences mis à leur disposition n’était pas accessible durant la phase présentielle, le digital n’ayant été envisagé qu’en termes d’accompagnement.

Qui dit retour d’expérience dit partage des freins. Pour l’app d’un organisme de formation, ils sont de deux ordres :

  • Une app à usage pédagogique doit cocher les mêmes cases qu’une app grand public (Spotify, Airbnb, OUI.sncf…) – rapidité de connexion, utilisation hors connexion en « retrouvant » sa data, entre autres.
  • Les apprenants ne disposant pas toujours de smartphones professionnels, certains ne souhaitent pas installer une app « formation » sur leurs smartphones personnels, ou bien ceux-ci n’ont pas la mémoire requise.

Si ces irritants sont réels, le positionnement de l’app en tant qu’outil incontournable contribuera à ancrer son usage dans le temps. Chemin faisant, ingénieurs pédagogiques, formateurs et apprenants finiront même par oublier qu’ils avaient, à un moment donné, fonctionné « sans » !

Dans ce domaine comme dans d’autres, le test and learn s’avère indispensable. Le Mobile Learning Meeting est justement construit sur ce principe. Rendez-vous les 10 et 11 octobre ?

 

[1] Spécialisé dans l’innovation en formation et le Digital Learning, le cabinet conseil IL&DI propulse la Digital Learning Academy, le Digital Learning Day, LearnInnov, le NeuroLearning Day et le Mobile Learning Meeting, notamment (une solution et des événements dédiés à l’innovation en formation).
[2] Le Mobile Learning est indissociable du Micro Learning.
[3] Seront présents (liste non exhaustive !) : Sparks, InTeach, skillsday, Teach On Mars, Syfadis, kumullus, Sparted.
[4] Une formation animée par Virginie Jaulin, cofondatrice de TIPS n’ LEARN et Julien Huelvan, cofondateur de Beedez.
[5] CSP The Art of Training et docendi se sont unis en juillet 2019 pour donner naissance à un acteur incontournable des soft skills.
docendi

Author: docendi

Organisme de formation certifié OPQF, docendi propose, depuis sa création en 2000, une formule pédagogique multimodale novatrice alliant présentiel et accompagnement digital avant et après formation.
Cette pédagogie interactive et personnalisée est particulièrement efficiente pour le développement des soft skills : management, développement de soi, communication interpersonnelle et efficacité professionnelle.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Merci, vous êtres bien inscrit à la Neswletter de docendi