Le Blog des Soft Skills

Enrichir ses compétences humaines, émotionnelles et cognitives

Formation : le Mind Mapping, un outil qui veut du bien à vos collaborateurs

Bon à savoir

13 février 2018

Développée par le psychologue anglais Tony Buzan [1], la Mind Map semble reproduire sur le papier – ou sur écran – le fonctionnement des réseaux neuronaux. Permettant de visualiser la pensée, la pratique qui en découle, ou Mind Mapping, investit le champ de la formation. Avec en perspective pour vos collaborateurs, une nouvelle façon de structurer leurs projets et une créativité vivifiée. Et d’autres bénéfices présentés par Sylvie Latour, consultante docendi à l’origine de la formation Communication visuelle.  

 

Le Mind Mapping : une pratique encore méconnue

Traduite par carte mentale ou carte heuristique, la Mind Map constitue un outil de visualisation de l’information et des idées. Sur un même champ visuel, elle permet de reprendre, au moyen de mots clés ou de pictogrammes :

  • des informations transmises dans le cadre de prises des notes par exemple ;
  • des idées que vos collaborateurs souhaitent eux-mêmes faire émerger.

La Mind Map donne la possibilité de cartographier des informations en fonction d’un objectif propre à chacun. Le cœur de la Mind Map représente cet objectif ; en thématisant et en situant l’information dans l’espace, l’auteur de la carte se libère du parti-pris éventuel de l’émetteur de l’information (conférence, réunion, vidéo).

Cet outil favorise ainsi :

  • l’émergence de nouvelles idées ;
  • la structuration ;
  • l’esprit critique.

Le Mind Mapping [2] s’inscrit dans une démarche heuristique qui consiste à questionner un sujet mis au centre de la carte mentale et à ramifier tout autour les idées, questions ou hypothèses qui en découlent. Les itérations dans la réflexion et le questionnement permettent à l’auteur (ou aux auteurs) d’aboutir à une vision plus éclairée et renseignée du sujet.

Le Mind Mapping : comment ça marche ?

Pour Tony Buzan, notre cerveau fonctionne selon le principe de la pensée irradiante : une idée principale « explose » ensuite en de multiples idées secondaires, par association. Un mode opératoire corroboré par les neurosciences.

  • Les branches des Mind Maps, courbes et organiques à l’image des éléments de la nature, épousent le fonctionnement du cerveau.

                                Le type de branches à privilégier pour une Mind Map. Source : le liseron librairie Jeunesse.

 

  • Chaque branche contient un seul mot pour favoriser les associations d’idées.
  • La variété d’images, de couleurs et de formes aiguise l’attention.
  • Là où une liste linéaire de mots limite les associations d’idées et les connexions, la visualisation en carte mentale les stimule, permettant ainsi, notamment, de faciliter la mémorisation dans le temps.

 

Le Mind Mapping et son impact sur les actions de formation

De la conception de la formation (pour réfléchir à chacune des séquences et construire le déroulé pédagogique) à son animation, cet outil s’avère précieux. Il permet de poser son plan et ses idées clés de façon synthétique, sans devoir se raccrocher à un texte trop linéaire.

Mis à la disposition des apprenants, le Mind Mapping :

  • accélère leur accès à l’information, le décryptage d’un élément pictural étant plus rapide que le décodage du sens sémantique d’une phrase ;
  • permet de s’approprier pleinement le contenu de la formation, dans la mesure où le Mind Mapping réconcilie souvent les apprenants avec leurs capacités cognitives tout en constituant pour eux une « belle découverte » ;
  • stimule leur créativité par tout ce qui est visuel et coloré tandis que les mots s’adressent à la rationalité [3].

Une étude de l’université de Londres montre que la visualisation en couleur et les images favorisent les performances en matière d’apprentissage et de mémorisation. Ceux-ci sont facilités par le recours à un maximum de sens. Engager le corps de façon kinesthésique en travaillant sur papier avec des crayons, s’avère d’ailleurs plus impliquant que de travailler sur quelque chose de 100 % digital [4]. Au-delà de la vue, le toucher du papier contribue à cet engagement, tout comme le mouvement que l’on peut insuffler.

 

Les usages professionnels du Mind Mapping

Que dire du Mind Mapping, si ce n’est que ses applications sont multiples ?

Dans le champ professionnel, il permet entre autres :

  • de produire des restitutions à l’issue du brief d’un client par exemple ;
  • de définir les priorités et d’améliorer la gestion du temps ;
  • de compiler des idées de façon collective, en gestion de projet en équipe.

Outil de clarification hors pair, le Mind Mapping conjugue les visions macro et micro. Plus l’on descend dans ses branches, plus l’on rentre dans un niveau de détail au service de la progression de la réflexion, de l’apprentissage ou d’un projet. En zoomant et dézoomant à l’envi, on appréhende un maximum de réalités.

 

Si le recours au Mind Mapping facilite l’organisation de l’information et sa mémorisation, il transforme également vos collaborateurs en les dotant d’un outil extrêmement opérationnel en toutes situations. Très souvent, le Mind Mapping participe d’une reconquête de la confiance en soi en décuplant créativité et productivité.

Un outil efficace et ludique au potentiel détonant !

 

[1] Tony Buzan a publié de nombreux ouvrages consacrés à l’apprentissage, à la mémoire et au cerveau. Dans les années 1970, il a formalisé et diffusé le concept de Mind Mapping, issu de la démarche heuristique d’Aristote (du grec ancien eurisko, εὑρίσκω, qui signifie je trouve).
[2] En France, il n’existe pas de centres Buzan formant au Mind Mapping. Fondée par Frédéric Le Bihan, coauteur avec Denis Rebaud, Jean-Luc Deladrière et Pierre Mongin de l’ouvrage Organisez vos idées avec le Mind Mapping, l’EFH (Ecole française de l’heuristique) assure ce type de formation. Sylvie Latour est certifiée par l’EFH.
[3] La distinction cerveau gauche / cerveau droit, erronée sur le plan neuroscientifique, est envisagée dans une dimension métaphorique.
[4] Malgré les nombreux logiciels dédiés au Mind Mapping, certains formateurs recommandent de dessiner la carte manuellement.
docendi

Author: docendi

Organisme de formation certifié OPQF, docendi propose, depuis sa création en 2000, une formule pédagogique multimodale novatrice alliant présentiel et accompagnement digital avant et après formation.
Cette pédagogie interactive et personnalisée est particulièrement efficiente pour le développement des soft skills : management, développement de soi, communication interpersonnelle et efficacité professionnelle.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Merci, vous êtres bien inscrit à la Neswletter de docendi