Le Blog des Soft Skills

Enrichir ses compétences humaines, émotionnelles et cognitives

Étude : les compétences transversales favorisent la mobilité professionnelle

Ça bouge !

27 février 2018

L’étude de France Stratégie Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers [1] invite les pouvoirs publics à agir pour faciliter les transitions professionnelles, afin qu’elles soient choisies et non subies.

 

Identifier des situations de travail transversales et les compétences transversales associées

Publiée le 1er février dernier, la nouvelle étude du laboratoire d’idées public France Stratégie [2] en partenariat avec Pôle Emploi, s’intéresse aux transitions professionnelles. Concernant actuellement 16 % des actifs, elles vont considérablement augmenter à l’ère digitale, dans un environnement économique instable. Or ces transitions sont synonymes d’alternance entre périodes de chômage et d’emploi pour 56,7 % des personnes concernées.

Pour limiter ces phases hors emploi, de nombreux rapports soulignent l’importance des compétences transversales, mobilisables d’un métier à l’autre, qu’il s’agisse de soft skills – définies dans l’étude comme les compétences comportementales, cognitives et organisationnelles – ou de certaines compétences techniques. Mais leur identification demeure délicate par les collaborateurs, les entreprises, voire les pouvoirs publics.

France Stratégie éclaire donc les différents acteurs en revisitant l’enquête Conditions de travail réalisée par la Dares en 2013. Répertoriés à cette occasion, les actes effectués au quotidien dans différents métiers permettent d’identifier 16 situations de travail transversales comme :

  • le travail en équipe ;
  • le contact avec le public ;
  • le travail sous pression.

Ce type de situations est alors associé aux compétences transversales mises en œuvre, en l’occurrence :

  • la capacité à coopérer ;
  • le sens de l’écoute et la capacité à communiquer ;
  • la capacité à gérer le stress.

 

Les facteurs de transition d’un métier à l’autre

D’autres résultats, issus de l’enquête Emploi conduite par l’Insee de 2005 à 2015, permettent d’évaluer le flux des mobilités entre les métiers. Il est d’autant plus important que les compétences transversales mises en jeu s’y retrouvent. Les transitions sont particulièrement facilitées lorsque les postes concernés s’inscrivent dans le même type d’organisation du travail. En termes de métiers, les flux sont importants entre caissiers ou vendeurs et employés de l’hôtellerie-restauration par exemple, ou entre attachés commerciaux et professionnels de la communication.

Les soft skills agissent bien comme des moteurs de développement de l’employabilité. Établir et diffuser un référentiel de compétences transversales, puis certifier lesdites compétences, devrait contribuer à faire de la sécurisation des parcours professionnels au long cours une réalité. La généralisation des certifications pourra également favoriser la progression professionnelle des travailleurs les moins diplômés.

 

[1] Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers, France Stratégie, en partenariat avec Pôle Emploi, février 2018.
[2] France Stratégie rend compte des évolutions de l’environnement économique et sociétal français. Les études que le laboratoire d’idées public propose visent à faire évoluer les politiques publiques.

 

docendi

Author: docendi

Organisme de formation certifié OPQF, docendi propose, depuis sa création en 2000, une formule pédagogique multimodale novatrice alliant présentiel et accompagnement digital avant et après formation.
Cette pédagogie interactive et personnalisée est particulièrement efficiente pour le développement des soft skills : management, développement de soi, communication interpersonnelle et efficacité professionnelle.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Merci, vous êtres bien inscrit à la Neswletter de docendi